Velkommen.html
histoire_arlette_1.html
film_Francaise.html
film_Francaise.html
contact_Francais.html

Qu'est-ce que cela signifie que l'un des derniers survivants d'Auschwitz a passé 25 ans de sa vie à raconter son histoire. Dans le livre sur Arlette Andersen, 97 ans, publié en danois en décembre 2018, vous pouvez lire que la femme juive née en France a laissé de grandes empreintes historiques au Danemark et en France.


Le livre, "Nous sommes ici pour mourir", est écrit par l'auteur Thomas Kvist Christiansen, qui est également à l'origine du documentaire "Arlette - une histoire qu'il ne faut jamais oublier". Le livre paraîtra en novembre 2021 dans une édition française aux éditions Presses Universitaires Blaise Pascal à Clermont Ferrand.


Pendant 25 ans, Arlette Andersen a consacré sa vie à enseigner comment survivre à une année de captivité dans le camp d'extermination nazi d'Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale. Cela s'est transformé en beaucoup de conférences. 426 au total de 1990 à 2015.


Le livre "Nous sommes ici pour mourir" ne raconte pas seulement l'histoire personnelle captivante d'Arlette Andersen, il raconte également l'importance qu'elle a eue d'avoir passé tant d'années de sa vie à raconter son histoire. Pour cette réalisation spéciale, Arlette Andersen a reçu à deux reprises la Croix de chevalier française, Légion d'honneur, tout comme en 2015 elle est devenue membre honoraire de l'Université de Clermont Ferrand en France, qu'elle a fréquentée en 1943 lorsqu'elle a été arrêtée.


"Nous devons être les témoins des témoins. C'est pourquoi il est important que nos enfants puissent dire à leurs enfants - j'ai entendu cela de la bouche d'un des survivants, c'est ce qui s'est passé."


C'est ce que dit l'ambassadrice de France, Françoise Zimeray, dans le livre sur la valeur de la tournée de conférences d'Arlette Andersen, lorsqu'il lui a décerné en 2016 la Croix de chevalier française du 2e degré. Dans le livre, il y a beaucoup d'autres personnes au Danemark et en France qui ont exprimé ce que cela signifiait qu'Arlette Andersen en 1990 a choisi de briser le silence sur ses expériences en tant que juive déportée pendant la Seconde Guerre mondiale.

à propos du livre:


Thomas Kvist Christiansen


Presses Universitaire Blaise Pascal, Clermont Ferrand.


Fabrice Boyet et Presses Universitaires Blaise-Pascal, Clermont Ferrand


Presses Universitaire Blaise Pascal, Clermont Ferrand.


  1. -Julien Bouchet, professeur agrégé en classes préparatoires


- François Zimeray, ancien ambassadeur pour les Droits de l’Homme, ancien ambassadeur de France au Danemark

Thomas Kvist Christiansen


Anne Agerbo


25 novembre 2021

Lisez-en plus sur le livre ici: